Élections du 26 mai : Autrement maintenant !     19

 

 

Focus sur 3 têtes de liste cdH du Brabant wallon.

André Antoine, 1er Effectif à la Région  

Faut-il encore présenter André Antoine ?  Président depuis 2014 du Parlement de Wallonie, qu’il a veillé à rendre plus ouvert à la participation citoyenne, via le panel citoyen ou les pétitions électroniques.

Son implication politique, régionale mais aussi locale, se conjugue avec un investissement associatif et social majeur.

Tête de liste à la région, il souhaite mettre son expérience et sa force de proposition au service de la société.

Ses priorités : la formation des jeunes, la question environnementale, le vieillissement démographique et le nécessaire développement économique de la Wallonie.

 

 

Olivier Vanham, 1er Effectif au Fédéral   

Ingénieur commercial de formation, Olivier dispose d’une expérience de terrain en matière d’emploi, de formation et de gestion. Élu pour la première fois Conseiller communal à 22 ans, ce Brainois d’origine occupe cette fonction avec une énergie et une conviction intactes 25 ans plus tard. Au niveau local, il s’engage avec passion sur des thématiques telles que l’Aménagement du territoire, la Mobilité et la Transition numérique.

Alliant expérience politique et dynamisme, c’est tout naturellement qu’il a accepté d’être le chef de file des Humanistes brabançons à la Chambre.

Homme de son temps et pragmatique avant tout, Olivier défend la création d’une Agence fédérale pour le Climat, afin de dépasser les clivages communautaires en matière de politique climatique. En outre, il entend se battre pour que tous les citoyens puissent avoir accès à la Santé et à la Justice, au travers d’un refinancement ambitieux de ces deux services publics vitaux.

 

Cédric du Monceau, 1er Suppléant à l'Europe   

Trois thèmes sont au cœur du combat que Cédric du Monceau compte mener. Bien que ces trois thèmes puissent sembler, à première vue indépendants, ils sont en réalité étroitement liés.

 

L’impératif d’une meilleure gouvernance démocratique européenne a des conséquences inévitables sur la résolution des problèmes soulevés tant par l’urgence climatique que l’urgence sociale, à l’heure de la montée des « extrémismes » en Europe. C’est en agissant simultanément sur ces trois grands axes qu’une solution démocratique, sociale et respectueuse de la biodiversité peut être mise en œuvre.

 

C’est là le sens du combat qu’il compte mener en faveur d’une Europe plus démocratique, plus solidaire et à la hauteur du défi climatique.

 

 

 

Focus sur 3 candidats voisins (La Hulpe et Braine-l’Alleud).

 

 

Christine Huenens, 6e Effective à la Région     

Christine est Conseillère communale à Braine-l’Alleud. Femme dynamique, elle est constamment sur le terrain pour écouter ses concitoyens, pour en être leur porte-parole et soutenir le monde associatif. Sa profession d’infirmière la rend particulièrement attentive à l’humanisation des soins de santé en hôpitaux et maisons de repos. Elle veut défendre un meilleur remboursement des actes médicaux.

Ses priorités sont : améliorer l’encadrement médical en passant à une infirmière pour 8 patients plutôt que pour 11, mieux concilier vie privée et vie professionnelle pour le bien-être du personnel infirmier et généraliser les tests gratuits de dépistage des cancers du sein et de l’utérus.

 

Claire Stappaerts, 2 e effective au Fédéral    

 

Infirmière de formation, cette La Hulpoise d’origine a déjà une vie bien remplie à 34 ans. Active dans la promotion de la santé à l’école la journée, Claire consacre une bonne partie de son temps libre à l’engagement associatif, notamment au sein des femmes cdH.

Ce goût des autres et de la solidarité, elle l’a notamment acquis durant ses 20 années au sein des mouvements de jeunesse, dont 5 comme cheftaine.

 

Depuis sa place de 2e effective à la Chambre, Claire portera en priorité le combat pour l’égalité entre les femmes et hommes, toujours d’actualité en 2019. En particulier, si vous lui accordez votre confiance, elle consacrera son énergie à des mesures concrètes pour réduire rapidement l’écart salarial.

 

 

Jean-Albert Nyssens, 3e Effectif à la Région      

Le Hulpois de 48 ans, Jean-Albert est marié et père de 2 jeunes adultes. Formé comme ingénieur commercial à Solvay et diplômé d’un Master en gestion publique de Harvard, il est aujourd’hui indépendant, investisseur et entrepreneur, avec un focus sur le digital et les ressources humaines.

Par sa candidature, il entend rendre leur voix aux citoyens par une association directe et forte aux débats. Il plaide pour une gouvernance simplifiée dépassant les clivages stériles. Jean-Albert souhaite changer les mentalités et investir davantage dans la mobilité intelligente et la transition énergétique. Enfin, renforcer l’économie wallonne en stimulant l’esprit d’entreprise dès l’école.

 

 

 

Coup de projecteur sur la jeune génération

 

Mathieu Wautier, 5e effectif à la Région.     

Mathieu Wautier n’a que 22 ans mais il est animé par une énergie communicative hors du commun. Investi dans les mouvements de jeunesse et reconnu comme un scout joyeux à Tubize, il s’engage ensuite en politique, fidèle à une tradition familiale, après son père Jean-Armand et son grand-père Paul.

Président des jeunes cdH du Brabant wallon, il incarne la relève des humanistes tout en exerçant la profession d’agent immobilier.

Ses 3 priorités sont : privilégier le commerce de proximité et le circuit-court, concilier citoyenneté et développement durable et offrir davantage de moyens aux personnes en difficulté, notamment handicapées, pour améliorer leur quotidien.

 

Retrouvez les candidates et les candidats cdH du Brabant wallon et le programme sur le site du cdH BW.

 

__________________________________________________________________________

 

 

 

Conseil provincial du Brabant wallon,les engagements du groupe CDH 2018- 2024   18

 

 1 Améliorer la mobilité

Notre ambition est de faire du Brabant wallon la première province cyclable de Wallonie. Au-delà, nous voulons développer des quartiers « zone 30 », et proposer une offre de mobilité globale qui intègre les systèmes de transports existants, les modes de transports alternatifs (covoiturage, vélo, marche) et les transports collectifs (bus ou trains).

2 Protéger l’environnement
Pour lutter contre les incivilités en matière environnementale, nous mettrons en place des Brigades de protection de l’environnement. Nous ferons du Brabant wallon un territoire énergétiquement neutre, en devenant un exemple en matière de gestion énergétique, et en encourageant tous les acteurs du Brabant wallon à participer à cette dynamique en faveur de la planète. Enfin, nous renforcerons la lutte contre les inondations, notamment en reprenant aux communes la charge de l’entretien des cours d’eau.

3 Faciliter l’accès au logement
Maintenons les efforts pour aider financièrement les jeunes Brabançons wallons à acquérir un logement au sein de notre Province, et poursuivons la construction de logements aux prix en-dessous du marché.

4 Investir dans l’économie et le social
Soutenons les indépendants, investissons dans le commerce de proximité, renforçons les circuits courts !  Et osons réaliser un ambitieux plan d’actions en faveur du secteur touristique, pourvoyeur d’emplois non délocalisables !

En matière sociale, nous serons aux côtés des communes pour bâtir des homes et résidences seniors, tout en intensifiant résolument les efforts pour que nos aînés puissent rester le plus longtemps possible à domicile. Pour nos tout-petits, poursuivons les efforts en matière de création de places d’accueil.

5 Proposer un budget participatif
Osons la participation citoyenne en mettant notamment en œuvre un budget participatif pour concrétiser les idées nouvelles des Brabançons wallons.

6 Soutenir l’associatif, le sport et la culture
Outre un soutien financier, nous créerons pour les associations un service d’aide, un point de contact où elles trouveront une foule de conseils utiles, des formations, et un large catalogue de matériel à prêter, transport et installation compris.

En matière sportive et culturelle, le Brabant wallon continuera à soutenir, à informer et à coordonner l’offre existante. Ainsi, la province pilotera notamment la construction de nouvelles infrastructures telles que centres culturels, centres sportifs, piscines…

 Toutes nos propositions 

 

__________________________________________________________________________